Pauvreté / Exclusion

S’ENGAGER CONTRE LA PAUVRETÉ
ET L’EXCLUSION

L’exclusion revêt plusieurs formes :
ne pas avoir de toit, de quoi s’alimenter ou accéder à l’eau potable, être au chômage, sans ressources pour se soigner, etc.

L’exclusion touche à la fois les adultes
et les enfants (l’UNICEF estime que
1 enfant sur 2 vit dans la pauvreté dans le monde). En France, il existe entre 4,8 et 8,6 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Chacun peut agir près de chez lui pour lutter contre ces inégalités.

Voici les grands thèmes que vous pouvez aborder avec les jeunes

L’HABITAT : avoir un logement est une nécessité ; or, cela coûte très cher. En France, dans certaines régions (Paris et les autres grandes villes), la demande est forte et l’offre limitée ; les prix s’envolent. Il existe des aides (logements sociaux, allocations, accueil des personnes sans domicile fixe).

LE TRAVAIL : avoir un travail est un pas important vers l’insertion sociale, car percevoir des revenus donne la possibilité d’avoir un logement, de se nourrir, d’avoir des vêtements propres et de se livrer à des activités sociales (loisirs…). Or, il n’est pas aisé de trouver un travail sans avoir de connaissances spécifiques acquises durant les études. Des groupes aident à l’insertion professionnelle : associations, collectivités locales, professionnels bénévoles, etc.

L’ALIMENTATION : le prix des aliments n’est pas le même partout ; il varie en fonction de la demande, des récoltes, des fluctuations sur le marché des matières premières… Pour aider ceux qui ne peuvent pas acheter de la nourriture, des solutions existent : la distribution de repas gratuits, la collecte de nourriture, etc.
Partout, de nombreuses associations répondent à leurs besoins.

LES VÊTEMENTS : lorsqu’on n’a pas les moyens de s’acheter des vêtements en bon état, il devient plus difficile de trouver un travail ou un logement.
Ne pas être habillé correctement est un facteur d’exclusion, même à l’école.

LES LOISIRS ET L’ISOLEMENT : les loisirs sont importants pour le bien-être de chacun : il peut s’agir d’aller au cinéma, de voir une exposition, de découvrir de nouveaux lieux, de partir en vacances. Cela permet aussi de rencontrer d’autres personnes et de créer des relations, un autre facteur pour ne pas se sentir exclu.

Les enjeux

Comprendre les raisons de l’exclusion / Promouvoir la tolérance et le dialogue / Penser à des solutions pour aider près de chez soi les personnes en situation de pauvreté.