Environnement

S’ENGAGER POUR L’ENVIRONNEMENT

Protéger notre environnement est vital pour la faune, la flore… mais aussi pour chacun d’entre nous. Nous sommes dépendants des relations qui existent entre notre espèce, les autres et notre milieu de vie.

Si nous préservons l’environnement, nous préservons notre bien-être futur. C’est pourquoi c’est l’une des grandes causes philanthropiques.

Voici les grands thèmes que vous pouvez aborder avec les jeunes

LA POLLUTION : tous les grands milieux naturels de la planète peuvent être touchés par la pollution :

  • l’air avec les gaz polluants et l’effet de serre. En France, 11 millions de tonnes de polluants sont émises chaque année dans l’atmosphère ;
  • le sol avec les déchets (le recyclage, l’enfouissement ou l’incinération), l’utilisation des engrais et des pesticides, etc. ;
  • l’eau avec le cycle de l’eau du robinet, mais aussi les marées noires, les algues vertes, etc.

L’ÉNERGIE : on ne peut pas se passer d’énergie. Tous les modes de production n’ont pas le même impact sur l’environnement : le nucléaire, le charbon, le gaz, le pétrole, l’eau, le vent, le soleil. Une éolienne qui produit 1 MW couvre par exemple la consommation (hors chauffage) d’un millier d’habitants en Europe et évite l’émission de CO2.

LES CATASTROPHES NATURELLES ET LE CLIMAT : la Terre connaît des événements que l’homme ne peut pas toujours maîtriser ou prévoir – les tsunamis, les ouragans, les tremblements de terre. Mais il peut agir pour aider les populations qui sont touchées par ces catastrophes. Il peut également agir sur le climat, en limitant son influence sur l’effet de serre et ses conséquences néfastes sur les saisons et la météo.

L’EAU DOUCE : l’eau douce disponible ne représente qu’une infime partie de l’eau sur terre. Et elle est très inégalement répartie dans le monde. Il ne faut donc pas la gaspiller. L’eau du robinet retourne à la nature une fois « utilisée » ; il est important de la polluer le moins possible.

L’ALIMENTATION : la production des aliments nécessite beaucoup d’énergie, de surface et d’eau. Tous les aliments ne sont pas aussi gourmands en eau. Par exemple, il faut 15 400 litres d’eau pour produire 1 kg de viande de bœuf, contre 1 600 litres pour 1 kg de blé. La nourriture que l’on mange nous « construit », d’où la nécessité de bien s’alimenter.

LA BIODIVERSITÉ : la biodiversité regroupe tous les êtres vivants de la planète, mais aussi leur milieu. Chacun a une place, et tous doivent être respectés, y compris les petits insectes, les « mauvaises herbes », etc. Sur 47 677 espèces étudiées par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), 17 291 sont menacées, soit 36 %.

Les enjeux

Sensibiliser les enfants à l’importance de la préservation de l’environnement et de la biodiversité / Enseigner des méthodes pour ne pas gaspiller et recycler / Aider à la compréhension de certains événements climatiques.